L’amour de soi : accepter, honorer qui je suis et la Vie

amour de soi

La rubrique Être Soi revient en cette fin d’année avec le thème de l’Amour de soi. Un grand thème me diras-tu ? Mmmm, je confirme ! 

L’amour de soi et de l’instant présent ne seraient-ils pas le chemin ultime vers plus de paix intérieure ? C’est l’un des sujets (défi existentiel) sur lequel j’ai pas mal focalisé dès janvier 2022. Je précise, cet article et ces blablas, n’engagent que moi…

Selon moi, l’amour de soi s’incarne en prenant en compte plusieurs dimensions de l’être : émotionnelle, corporelle, intellectuelle et spirituelle. Puis surtout, il n’est ni tangible ni acquis pour toujours. Il se cultive, s’entretient et s’enrichit dans cette danse que nous propose la vie et que chacun de nous expérimente au mieux selon ses aptitudes et ses désirs profonds.

L’amour de soi signifie de manière simple le fait d’accepter et d’apprécier la personne que l’on est. Sur Internet, j’ai trouvé plusieurs définitions que je cite ici avec des sources si tu veux aller plus loin.

  • le site la Clinique e-santé :

« L’amour de soi correspond à la capacité à s’aimer inconditionnellement. Il renvoie à cette possibilité de s’auto-apaiser et de prendre soin de soi, indépendamment des circonstances.

Quoiqu’il puisse se passer, si l’amour de soi est bien développé, vous serez toujours en mesure de poser des actes visant au respect de soi, et aurez intrinsèquement la capacité de vous positionner et de vous percevoir comme suffisamment « bon » et « valable » pour ne pas vous laisser vivre des situations susceptibles de nuire à votre intégrité ou de vous dégrader. »

Source : https://www.la-clinique-e-sante.com/blog/confiance-estime/retrouver-amour-de-soi

amour de soi développement personnel et spirituel
  • le site Psycho Ressources :

«Jusqu’à quel point vous aimez vous? La question peut sembler banale, ou naïve. Pourtant, l’amour qu’on se porte est sans doute une des questions centrales de la vie. L’amour qu’on se porte est en effet intimement lié à la façon dont on a été aimé et influence grandement la façon dont on réussit à vivre avec les autres et les aimer. […]

 L’amour de soi s’exprime à travers des sentiments de bien-être et de satisfaction. Il permet d’éprouver la joie de vivre, de s’estimer comme personne et de se faire respecter. Il permet aussi d’être capable de se rassurer et se réconforter lorsque des pertes surviennent, lorsque des critiques ou des difficultés se présentent, cela en préservant l’image qu’on a de soi. »

Source : https://www.psycho-ressources.com/bibli/amour-soi.html

  • le site Psychologies :

« Notre image est fondamentale pour structurer notre comportement. Et, à travers lui, notre rapport aux autres. Traditionnellement et culturellement, c’est sur la capacité d’aimer autrui qu’est mis l’accent. Mais la psychologie moderne nous tient un discours très différent. Elle pose que s’aimer un minimum est indispensable pour éprouver du plaisir et trouver du charme à la vie. […]

Si l’amour de soi se manifeste dans les actes que nous posons, il est d’abord une affaire de vécu intérieur, de ressenti personnel. Je peux m’estimer intellectuellement, avoir confiance en moi, tout en supportant difficilement mon apparence physique. Une vision relativement positive de soi n’exclut en rien que l’on se reproche un ou plusieurs traits de caractère particuliers ou certaines failles intellectuelles. »

Source : https://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Estime-de-soi/Articles-et-Dossiers/Comment-s-aimer-soi-meme/Pourquoi-l-amour-de-soi-est-indispensable

amour de soi psychologie

J’ai l’impression que beaucoup de personnes souffrent de ce manque d’amour inconditionnel de soi. À commencer même par la conscientisation et l’expérimentation de ce que cela signifie vraiment. C’est-à-dire et pour « rappel à tendance spirituelle » : s’aimer aussi bien dans sa lumière, dans LA lumière que dans ses parts d’ombres et dans L’ombre.

Aimer autrui semble effectivement plus aisé, plus facile pour nombreux d’entre nous. Cela au risque même de s’oublier soi-même ou de flirter avec la dépendance. Quel équilibre à trouver pour plus de paix intérieure ! Mais, good news : on a toute la vie pour peaufiner amour et sagesse, alors « no stress, no judgement et step by step » : – )))

amour de soi spiritualité

Anecdote : plus d’amour de soi et plus de joie

Hier, j’ai partagé sur Instagram une vidéo de Zakadit qui mettait en avant comment cultiver plus de joie dans sa vie. L’auteur donnait en tips : se célébrer chaque jour, se complimenter, se sourire dans le miroir, etc.

J’adhère aujourd’hui à ce partage bienveillant et pas du tout mégalo ou narcissique comme j’avais pu le penser par le passé.

Je reconnais,  en effet, qu’il y a encore 2 ans en arrière tout cela résonnait plutôt flou en moi. J’étais même dans l’incompréhension de ce vaste sujet lorsqu’une amie reprenait notamment mes : « Oui, mais… » après un compliment et ajoutait « tu dois mieux accueillir les compliments et te trouver belle »…  Je trouvais ça plutôt mégalo. Erreur de perception… ^^

En cheminant cette année, j’ai compris que j’avais notamment quelques manques affectifs et une blessure de rejet à guérir. Le thème de l’amour de moi et de l’engagement amoureux furent finalement de beaux défis qui ont marqué 2022. Je poursuis ainsi mon chemin déjà plus apaisée, plus authentique, plus ouverte à l’amour inconditionnel et intrinsèquement plus dans la joie ; c’est vrai, ça se ressent intérieurement.

Oui se sentir bien dans ses habits, apprécier les vêtements de notre dressing, honorer son corps et mettre en valeur son image participe pleinement à faire grandir l’amour de soi. Dans notre société où l’image et l’impression que l’on donne restent puissantes, c’est d’autant plus important.

De plus, grâce aux mouvements contemporains de body positivisme il y a de quoi s’aimer encore plus et cultiver qui nous sommes vraiment au naturel, sans masque ni artifice.

Le body positivisme rappelle notamment la valeur de nos différences et nous réapprend à oser révéler/montrer nos corps quels qu’ils soient. J’entends par là et par exemple, faire aussi bien honneur aux corps XXS qu’aux corps XXL ; et cela se démocratise de plus en plus. Merciii !!!

Le mouvement Body Positive témoigne de cette plus grande ouverture par rapport à l’unicité de chacun et de l’expression de qui nous-sommes (ici, par le corps et l’Image). J’espère que cela se poursuivra jusqu’à enfin être ancré dans nos mœurs et accepté par la conscience collective. Puis, pourquoi pas tellement ancré qu’accepté inconsciemment bien que cela soit utopique dans l’absolu ^^

Coaching en Image visioconférence

Oui, osons être nous-mêmes et prendre mieux soin de nous, tout simplement !
Osons être fiers et fières de ne pas rentrer dans le moule et de ne pas suivre les tendances mode et beauté standardisées !

L’amour de soi est une quête, un équilibre et un « entraînement bienveillant » du quotidien. Il se cultive même tout au long de la vie. Il ne signifie point de tomber dans le narcissisme ou l’excès de confiance. Il trouve plutôt un plus juste équilibre entre d’un côté, nos forces, nos qualités et nos atouts et d’un autre côté, nos parts d’ombres, nos défauts et nos vulnérabilités… De quoi rester humble et surtout authentique !

C’est peut-être aussi dans l’instant présent que réside la paix intérieure. Lorsque le présent est douloureux, n’oublie jamais que tout est changement et tout est aussi paradoxes. Pense aux 4 saisons ou « qu’après la nuit, le jour se lève », à la dualité ou à cette symétrie qui règne sur Terre, etc. En cas de doute, observe simplement la Nature qui témoigne admirablement de tels systèmes. Accueille et embrasse même cette transformation incontournable et cette complémentarité d’opposés qui finalement permettent alors de danser avec la vie et de cultiver un certain équilibre.

amour de soi coaching

Afin d’ancrer une telle philosophie de vie et culture de l’amour de soi, voici ce qui me vient à l’esprit :

  • accepte qui tu es, la personne unique que tu es. Évite de te comparer, de trop juger ou de trop t’auto-juger.
  • Réconcilies-toi avec ton passé quel qu’il soit afin de trouver plus de paix dans le présent et projeter moins de pression sur l’avenir. Vis au max le présent et savoure-le au max en conscience,
  • ose rêver assez grand pour rester motivée sur le chemin de la vie et danse avec ce qu’elle t’offre,
  • ose reconnaître, apprécier tes réussites et te féliciter pour tes petites victoires,
  • N’oublie pas qu’il y a toujours plus grand et lâche alors ton personnage trop contrôlant, trop résistant pour plus d’acceptation et d’espoir,
  • quand ça ne va pas ou que tu culpabilises, rappelles-toi que rien n’est permanent. Puis, souviens-toi aussi de souvenirs passés qui contredisent l’état négatif que tu expérimentes ou qui te prouvent que tu peux surmonter de telles épreuves difficiles, que ça va aller. Parce que oui ça ira au final, tu vas trouver une paix à laquelle te raccrocher ou encore une surprise, un cadeau de la vie va se présenter tôt ou tard,
  • sois à l’écoute de ton esprit, lui-même au service de ton cœur (de ton intuition).
  • Accueille tes émotions quelles qu’elles soient et ne mentalise pas à l’excès, car finalement tout va et vient ; tu l’as compris,
  • ose te regarder dans un miroir et apprécier (aimer !) l’image que tu renvoies,
  • honore ton corps en en prenant soin (alimentation, exercice, soins, repos, etc.) et en l’habillant aussi de tenues qui te font du bien et te mettent en joie !

Il n’existe pas de recette miracle ou de tour de magie pour embrasser l’amour de soi. Il est intangible, il se ressent, grandit et s’entretient. Dans cet article, je confie avec une humilité certaine ce à quoi je rattache cette expression à ce jour. Après maintes conscientisations et expérimentations en développement personnel, je sais surtout que je ne sais rien véritablement. La vie se vit dans l’amour de l’instant présent sans trop mentaliser finalement… Cela soulage, libère et motive aussi paradoxalement !

Si ce texte peut te toucher et te donner envie d’apprendre à mieux aimer qui tu es, alors telle sera ma récompense. Si je t’ai soulé, c’est ok aussi, je respecte bien entendu chaque point de vue ! Chacun sa sensibilité, son modèle du monde, son vécu, son présent, ses désirs, etc. 

Puis, mieux vaut être différents, imparfaits, potentiellement se compléter et s’enrichir plutôt qu’être identiques, parfaits et s’ennuyer ; non ?

Enfin, si ça te paraît complexe, sache que c’est justement ça le challenge : expérimenter petit à petit et cultiver cet exercice chaque jour entre gratitude, enthousiasme, bienveillance et humilité.

Que l'avenir soit plus riche en retour à soi pour plus d’Amour de soi et des autres !

amour inconditionnel de soi

Crédits photos : Unsplash, Bart LaRue, Jackson David , Tanya Trofymchuk, Giulia Bertelli, Kelly Sikkema, Leighann Blackwood, Amin Hasani, Nick Fewings.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sonia Pellegrin influenceuse mode

Bienvenue sur le blog Ma Pause Mode. Ici on aborde la mode, la Slow Fashion, les tendances, le shopping, le Body Positivisme et plus largement, le mouvement Slow Life. Bonne lecture !

LES RUBRIQUES DU BLOG

OUTIL DE RECHERCHE

@mapausemode

Soutiens

Sloweare label français slow fashion