Soldes : je n’ai rien acheté, absolument rien ! Ma réflexion

soldes France rien acheté

Les soldes 2022 sont terminés en cette fin juillet. Mon bilan est que je n’ai rien acheté, absolument rien. Dans cet article de blog, je me demande alors pourquoi ce bilan personnel et je me questionne sur l’intérêt des soldes traditionnels. Depuis ma démarche de déconsommation, je profitais pourtant souvent des soldes d’été et d’hiver pour acheter ce dont j’avais besoin. Je pouvais même m’autoriser de possibles coups de cœur additionnels. Cette année 2022, je me rends compte que malgré quelques besoins identifiés sur ma wishlist, je n’ai pas fait les soldes

Soldes Pourquoi je n’ai rien acheté, absolument rien ?

Ces soldes d’été 2022 riment définitivement pour moi avec « rien acheté, absolument rien ». Un bilan que je n’ai même pas vraiment anticipé, car j’avais noté quelques besoins sur une liste, comme à mon habitude. Pourtant, ce bilan est bel et bien là et il me donne envie d’en faire un billet de blog. Même pour des produits d’hygiène et de beauté, que j’ai pour habitude de renouveler durant les soldes, rien de nouveau.

Où est passée la pseudo fourmi que j’étais à faire le réassort pendant les soldes d’hiver et d’été pour ensuite ne plus avoir à acheter certains produits ?

soldes été 2022 France
bilan soldes été 2022 France

Nouvelle vie, récup et pas de besoins urgents

D’une part, j’ai déménagé mi-juin en misant uniquement sur de la récup de mes anciennes vies. J’ai récupéré certains meubles et articles décoratifs de mon ancien appart et aussi d’autres qui étaient stockés dans la maison familiale. Sincèrement, j’avais de quoi dérouler un petit nid agréable qu’il suffisait de réagencer après quelques légères rénovations. En juillet, j’avais alors plus la tête dans cette nouvelle organisation, dans l’appréciation de ce nouveau lieu de vie, dans des retrouvailles avec la famille et des amis, etc. (D’ailleurs, je précise que j’ai quitté Toulouse pour me réinstaller à Auch, dans le Gers, ma ville de naissance d’où cet entourage).

D’autre part, parce que je rentrais régulièrement dans le Gers et étais plutôt nomade, j’avais quelques produits en double ou toujours un minimum de stock. Oui, j’ai connu plusieurs sources de stress en cas d’oubli, de casse ou de perte durant des déplacements alors au fil du temps j’ai investi dans des plans B. Tout regrouper en un seul et même lieu à ce jour m’a permis de me rendre compte que j’avais de quoi consommer plutôt que penser à racheter. Ce faisant, hormis une ou 2 huiles, aucun achat n’était vraiment urgent. 

Concernant les vêtements et accessoires, j’ai seulement besoin d’une nouvelle paire de baskets de running pour l’hiver. Cet achat peut attendre une autre occasion ; d’autant plus que c’était la période des soldes d’été, donc pas sûre de trouver mon bonheur ^^

En visitant une fois le site Léa Nature pour des produits d’hygiène et beauté, j’ai constaté que je chargeais mon panier de non-essentiels soldés. Finalement, les réductions poussent à acheter plus et il m’est déjà arrivé d’acheter de l’inutile. Par exemple, des compléments à base de plantes pour ongles et cheveux qui ont fini périmés. Je vais donc sagement terminer mon stock  plutôt que de me dire que je peux faire de bonnes affaires sans surplus.

soldes Lea Nature astuces

La wishlist des mes besoins et de mes envies

Dans les années 2000 et début 2010, j’avais clairement surconsommé la mode. En 2022, je porte encore beaucoup d’articles achetés il y a plus de 10 ans, voire même plus de 15 ans. De fait, j’ai tendance à avoir des favoris devenus incontournables dans mon dressing. En conséquence, je préfère tenter de les renouveler à l’identique plutôt que de chercher des nouveautés.

Vous pourriez imaginer que ces achats étaient de haute qualité, signés de grandes marques, et même plutôt chers. Or, ce n’est pas le cas. Je cite l’exemple d’un poncho marron et noir que j’avais acheté chez H&M en 2009 et que je porte encore régulièrement. A croire que par le passé, la qualité était meilleure et je précise que ce poncho m’avait coûté plus de 50 € (de mémoire), ce qui relève du “premimum” pour H&M”. Comme quoi investir plus d’argent lors de l’achat peut être garant de durabilité et d’économies ?! D’autant plus qu’en 2022, ce poncho reste totalement dans l’air du temps. Vive les basiques justement originaux comme ce chouchou de poncho lol ! Autre preuve à l’appui par rapport aux prix plus chers synonymes de plus durables : un ancien poncho fast fashion acheté en 2013 autour de 20€. Ce dernier s’est rapidement usé et est aujourd’hui totalement déformé, surtout au niveau des épaules (empreinte du cintre). Il a donc rejoint mes habits de maison ^^

Bref, tout ça pour dire que lorsque j’aime vraiment certains intemporels, je les conserve, je les porte fièrement, je les use avec joie. Une fois trop usés, je peux les noter sur ma wishlist ou miser sur des nouveautés. En matière de recherche de nouveautés, je me laisse inspirer par mes besoins et envies. Je peux puiser l’inspiration en suivant des marques qui partagent leurs collections sur Instagram, en observant les tendances mode new-yorkaises trouvées sur Pinterest ou écouter des recommandations de mon entourage, etc.

mode responsable et soldes en France

La seconde main plutôt que les soldes Mon astuce pour renouveler mes chouchous mode

Comme je vous l’ai déjà raconté, je privilégie la seconde main, notamment quand il s’agit de certains basiques que j’adore. C’est d’ailleurs souvent sur Vinted que j’arrive à retrouver ces pépites fast fashion du passé grâce à leur outil de recherche ciblé. Puis, j’admets m’armer de pas mal de patience pour visionner parfois des centaines de suggestions avant de pouvoir crier de joie !

Sur les sites de vide-dressing entre particuliers, j’ai retrouvé plusieurs basiques fast-fashion que j’adorais et que je trouvais assez qualitatifs. Je cite :

  • une robe midi et loose noire en maille épaisse et une veste tailleur oversize noire de chez Zara. Ces articles coûtaient respectivement 49et 69€, fabriqués en Tunisie et au Portugal. Puis et surtout, je les ai gardé plusieurs années en bon état malgré que je les portais souvent et malgré cette signature fast-fashion.
  • Même démarche pour un top oversize Mango blanc en coton épais, une veste kaki esprit militaire en modal de chez Pimkie, et plus récemment un legging de sport Nike que j’adorais et que j’ai tristement oublié dans un Airbnb.

J’ai rarement trouvé des équivalents neufs de ces favoris dans lesquels je me sens aussi bien. C’est donc  bien vers les vide-dressings que je m’oriente de plus en plus. Cette astuce est même devenue un automatisme.

En bref, ma philosophie au travers le partage de ces histoires, c’est : « Pourquoi se priver de l’opportunité offerte par la seconde main, lorsque l'on a du mal à se séparer de certains basiques chéris et abîmés ?». Puis, merci pour l’économie et le très bon état que j’ai pu trouver auprès de ces vendeuses Vinted. Enfin, si vous préférez la nouveauté, libre à vous et libre à chacun, n’est-ce pas ? Perso, ces basiques matchent avec plusieurs de mes looks. Ils restent dans l’air du temps et je n’ai pas toujours envie de passer des heures en boutiques ou sur le net en recherche (parfois désespérée) d’un équivalent, qui qui plus est, risque de me décevoir par rapport à mon ancien incontournable.

slow fashion et soldes

Les soldes, seraient-ils devenus obsolètes ?

Trop de promotions et de réductions durant l’année

Autre constat, les promotions sont de plus en plus récurrentes chez certaines enseignes. Il y a de quoi perdre toute logique. L’attractivité des soldes bi-annuels en pâtit naturellement. J’aurais tendance à être partisane de réglementations plus strictes et de plus de discernement, car les consommateurs sont vraiment en perte de repères.

Aux soldes bi-annuels, je dis Oui et auxquels j’ajouterais une limitation à 2 promotions durant les intersaisons, car c’est bien de dynamiser les commerces avec de telles incentives. De plus, plutôt que de ne jurer que par des réductions tarifaires, je tendrais à miser sur plus de créativité : événements, rencontres, cadeaux bien pensés, etc.).

Non mais sérieusement, est-ce qu’il faut à tout prix brader la Saint-Valentin, la fête des mères ou la fête des pères ? 

Pire encore, a-t-on besoin de s’approprier les traditions d’autres pays telles que le Black Friday ? Puis, pourquoi ne pas se contenter d’un Cyber Monday seulement durant 1 jour sur Internet pour les e-shops, comme le nom l’indique ?

Enfin, à tous ceux qui arrivent encore à percevoir le prix juste de tels articles maintes fois bradés durant l’année, je vous tire mon chapeau !

Des marques de mode durable ne participent pas aux soldes

De nombreuses marques de mode durable mettent en avant DES PRIX JUSTES TOUT AU LONG DE L’ANNÉE. Les prix annoncés restent identiques quel que soit le moment où l’on passe dans leurs boutiques et sur leurs e-boutiques.

soldes mode habillement France bilan réflexion

Bons plans pour ne pas foncer tête baissée sur les soldes Mes astuces hygiène / beauté et high-tech

Je reviens sur le sujet du site Léa Nature pour partager avec vous une astuce économique hors soldes. Le site propose parfois des produits comportant, par exemple, des erreurs de packaging. Par conséquent, ces derniers sont vendus à prix réduits. J’adore ce concept et si par chance un des produits dont j’ai besoin en fait partie,  je serais gagnante. Puis, si le site ne propose pas de promotion, je peux aussi me rappeler de mes achats de compléments soldés et gaspillés. Ces derniers représentent une perte d’argent et me rappellent qu’acheter moins et mieux, c’est bien mieux !

Concernant les soldes High-tech, zéro tentation non plus cette année. Je reconnais que je suis suffisamment équipée à l’heure actuelle. Cependant, voici quelques unes de mes astuces dans le but de réaliser des économies hors soldes et sans renier sur la qualité recherchée. Je possède un appareil photo hybride que j’ai acheté en reconditionné état neuf, car son emballage était abîmé. Résultat, il était réellement neuf et surtout le prix que j’ai payé est encore, 1 an plus tard, moins cher qu’en soldes. Dans le même esprit d’économies hors soldes, je possède un PC portable que j’avais acheté avec une extension de garantie de 4 ans. Si je rencontre un problème durant cette période de temps, pour 250€ de plus, j’ai la garantie d’obtenir un nouvel ordinateur vendu au même prix que lors de mon achat Et pour une freelance oeuvrant dans le Digital comme moi, ce type de garantie est une aubaine écomique et une source de tranquillité.

Le mot de Sonia Remarque et question

Je ne suis plus cliente H&M que je citais plus haut. Lorsque je m’y rends avec des amies et même si c’est très rare, j’ai toutefois l’impression que la qualité s’est détériorée en comparaison des années 2000 début 2010. Partagez-vous ce constat ? Le cas de mon poncho de 2009 serait-il une exception ? Je ne pense pas être la seule à émettre cette opinion…

Et vous, quel est votre bilan des soldes d'été 2022 ?
Plutôt satisfaits, plutôt blasés, plutôt déçus ou autre ? N’hésitez pas à partager vos retours en commentaires.
C’est toujours un grand plaisir de vous lire 🙂

Crédits photos : unsplash Artem Beliaikin, charlesdeluvio, Markus Spiske, Kimia Zarifi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sonia Pellegrin influenceuse mode

Bienvenue sur le blog Ma Pause Mode. Ici on aborde la mode, la Slow Fashion, les tendances, le shopping, le Body Positivisme et plus largement, le mouvement Slow Life. Bonne lecture !

LES RUBRIQUES DU BLOG

OUTIL DE RECHERCHE

@mapausemode

Inscription Newsletter

Soutiens

Sloweare label français slow fashion